Vaincre le stress grâce aux arts martiaux

Vous avez un travail épuisant, d’énormes responsabilités, vous assurez au travail et à la maison, avec les enfants, les devoirs, le ménage, etc… Vous êtes tellement stressé(e) que vous avez toujours l’impression que vous n’arrivez à rien ? Les arts martiaux sont peut-être l’un des moyens de combattre ce stress.

Les compétences et les techniques requises pour pratiquer les arts martiaux sont les mêmes que vous pouvez utiliser pour débarrasser votre corps de tout votre stress.

Vous vous demandez comment des capacités généralement décrites comme un outil de combat peuvent réduire votre stress. Les clichés qui entourent les arts martiaux ne sont pas tous complètements exacts. Les BD, les jeux vidéos et les films ont tendance à ne montrer qu’une facette des arts martiaux. On a tous en tête les images de Bruce Lee ou encore de Karaté Kid.

En réalité, les aptitudes nécessaires pour pratiquer les Arts martiaux peuvent nous enseigner comment équilibrer notre esprit et notre corps, et nous apporter la confiance dont nous avons besoin face aux situations stressantes de la vie.

Comment ça marche ?

L’une des techniques pour obtenir cet équilibre est l’usage des techniques de respiration et de méditation pour vous aider à vous connecter et à contrôler votre esprit et votre corps. Il existe différents types de méditation : en position assise, debout, à genoux ou en mouvement. Trouvez la position qui fonctionne le mieux pour vous. Voilà comment démarrer :

1. Inspirez profondément par le nez et soufflez par la bouche.

2. Respirez profondément. Pour vous assurez que vous respirez bien à fond, posez votre main sur votre estomac. Si votre estomac ne se bombe pas lorsque vous soufflez, vous ne respirez pas suffisamment profondément. Essayer d’évacuer l’air jusqu’à votre nombril avant de l’expulser vers l’extérieur.

3. Lorsque vous expirez, laissez votre langue collée à votre palais. Cela réduit votre salivation et votre déglutition.

Selon la méthode chinoise, ce genre de respiration permet de dégager les voies : la bouche est une porte et la langue sur le palais de la bouche permettent à votre énergie vitale appelée Qi ou Chi (les deux se prononcent chi) de circuler dans tout votre corps. C’est le Chi qui aide votre cerveau à se connecter à votre corps.

Maintenant que vous savez comment respirer correctement, vous pouvez commencer à compter vos respirations. Il s’agit d’une forme de méditation que beaucoup de coachs enseignent dans les séances de gestion du stress. Commencez doucement et augmentez le rythme peu à peu.

1. Commencez par compter jusqu’à 4 lors de vos inspirations et jusqu’à 6 lors de vos expirations.
Au fur et à mesure que vous avancez, allongez les inspirations jusqu’à 6 et les expirations au-delà de 24 -30. Rappelez-vous que vous cherchez une courte et profonde inspiration et une lente et longue expiration.

Pourquoi est-ce que ça marche ?

Ce lien entre esprit et corps par la respiration fonctionne parce que le stress est un état mental qui se manifeste comme un symptôme physique dans votre corps. Celui-ci agit comme une alarme pour déclencher une réaction de votre part.

Lorsque vous devenez plus conscient de votre corps, vous êtes capable d’entendre l’alarme avant que le stress ne soit insupportable et se transforme, par exemple, en violente douleur cervicale, ou en énorme migraine. Une fois que vous repérez l’alarme, vous pouvez vous poser et faire quelque chose comme pratiquer les techniques de respiration. Par exemple, si vous souffrez de migraines qui vous vrillent le cerveau au point de ne rien pouvoir faire toute une journée, vous constaterez que la migraine commence en réalité par une douleur diffuse dans le haut du dos. Si vous la laissez prendre le dessus et se répandre dans tout votre crâne, il est déjà trop tard pour faire quelque chose.

Mais en prenant conscience dès le départ de cette douleur diffuse et de ce qui se prépare, arrêtez tout et commencez vos respirations. Cela empêchera la douleur de se diffuser plus avant et elle restera superficielle et supportable à gérer, plus facilement qu’une horrible migraine.

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Les maux que peut traiter l’hypnothérapie sont la douleur, le stress, l’obésité et l’amnésie, entre autres. Les troubles en lien avec l’esprit peuvent ainsi être soulagés, mais l’hypnothérapie traite également des maux fonctionnels.

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Pour savoir comment aménager votre chambre à coucher ou votre salon grâce à la méthode Feng Shui, il faut savoir ce qui se cache derrière ce terme. Le Feng Shui est une discipline spirituelle ancestrale qui utilise un procédé qui influe sur votre espace intérieur...

Découvrez

Découvrez