Trois conseils importants pour dresser votre chien

Cliquez ici pour voir la version vidéo de l’article

Il existe beaucoup de méthodes pour éduquer son chien, autant qu’il en existe pour l’éducation des enfants. En fait, chacun possède sa propre méthode. Mais tout le monde est d’accord pour ce qu’il en est de l’éducation des enfants, certains principes sont universels et acceptés par tous.

Voici trois conseils auxquels on ne pense pas toujours pour éduquer son chien et qui pourtant sont essentiels. Combien de fois peut-on entendre : « Mon chien ne m’écoute jamais ! » ou « il n’en fait qu’à sa tête ! ».



1. Les chiens ne comprennent pas votre langue tant que vous ne leur apprenez pas !

Ce que nous aimons le plus chez nos chiens c’est qu’ils donnent sans compter, ils vivent pour nous, vos vies deviennent les leurs. Au début, lorsque vous adoptez un petit chien, il observe notre langage du corps, nos expressions sur le visage et notre langue.

Avant qu’ils ne comprennent ce que nous leur disons, ils ne peuvent que deviner ce que nous attendons d’eux. Si chaque jour nous employons une expression différente pour lui signifier que nous sortons en balade, comme : « on sort se promener ? » puis le lendemain : « il est temps d’aller faire tes besoins » puis le troisième jour : « une petite balade ? », le chien ne comprend que vous voulez sortir uniquement parce que vous prenez sa laisse et que vous vous dirigez vers la porte.

Si vous voulez qu’il vous comprenne, choisissez une expression, toujours la même qu’il identifiera peu à peu comme le signal de la promenade. Faites la même chose pour toute commande que vous voulez lui enseigner, en utilisant toujours les mêmes mots, et vous serez étonnés de voir à quelle vitesse votre chien vous comprendra.



2. Soyez à l’écoute de votre chiot

Plus votre chien est jeune, plus vite il va grandir, et plus il aura besoin de nourriture pour alimenter son métabolisme, et plus il va devoir faire ses besoins. Ne punissez pas votre chiot lorsqu’il fait ses besoins chez vous.

C’est de votre faute ! L’âge de votre chiot en semaines et la taille qu’il doit atteindre déterminent le nombre de fois où il doit faire ses besoins. Une fois par heure n’est pas beaucoup pour un bébé chien de six semaines qui va devenir un gros chien, particulièrement pendant la période d’été. Les chiens aiment les odeurs de l’extérieur, si vous ne le sortez pas assez, ne vous attendez pas à ce qu’il fasse ses besoins à l’intérieur à 7 ou 8 semaines.

Après une petite sieste, après manger, après la toilette, sont les bons moments pour le sortir, et votre chien va vous le faire comprendre. S’il mâchouille joyeusement un jouet en plastique, et qu’il met tout à coup son museau sur le sol, précipitez-vous dehors. Et chaque fois qu’il fait ses besoins dehors, félicitez-le, n’hésitez pas à user de superlatifs ! Les chiens aiment vous voir heureux et ils feront tout pour vous voir sourire et rire !



 

3. Les chiens vivent pour nos expressions du visage et notre langage du corps.

Pour les chiens, la pire punition est de voir leur maître faire la tête ou lui tourner le dos. Il fait alors la queue basse et son visage devient triste d’un seul coup. Et il en tirera les leçons, c’est garanti ! Mais il ne garde son attention que 3 à 5 minutes, alors ne lui montrez pas votre mépris plus que ça.

Aimez-le et montrez lui un visage radieux à nouveau après quelques minutes. La punition physique n’est jamais nécessaire. Utilisez des commandes claires et donnez lui des récompenses, et il comprendra ce que vous voulez avant même que vous ne l’exprimiez. Il va devenir un expert dans votre langage corporel et vos expressions du visage en un rien de temps.

Bien sûr il existe beaucoup de manières de bien éduquer votre chiot. La gentillesse et l’amour fonctionnent aussi bien avec les chiots qu’avec les jeunes enfants, formez ainsi un bon chien, heureux et obéissant pour la vie. Ces trois conseils importants, utilisés avec constance et en toute confiance, va ouvrir la voie à bon début dans la vie !

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Les maux que peut traiter l’hypnothérapie sont la douleur, le stress, l’obésité et l’amnésie, entre autres. Les troubles en lien avec l’esprit peuvent ainsi être soulagés, mais l’hypnothérapie traite également des maux fonctionnels.

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Pour savoir comment aménager votre chambre à coucher ou votre salon grâce à la méthode Feng Shui, il faut savoir ce qui se cache derrière ce terme. Le Feng Shui est une discipline spirituelle ancestrale qui utilise un procédé qui influe sur votre espace intérieur...

Découvrez

Découvrez