Méditation et créativité

Certains proclament que la méditation est le soin de tous les maux – la panacée qui peut vous aider à surmonter tous vos problèmes et vous mener vers la paix et la sérénité.


Ils n’ont pas vraiment tort. Comparée à de nombreux remèdes, la méditation est certainement l’un des plus efficaces lorsqu’il s’agit de soigner les angoisses et adopter une meilleure perspective sur les choses. Mais malheureusement, la perfection n’existe pas, même pour la méditation.

La méditation représente tout ce qui peut vous faire sortir de votre propre tête pour vous concentrer. C’est pouvoir être dans un moment et ne pas penser à ses problèmes.

Mais en réalité, réfléchir à ses problèmes est utile. Même un peu de stress est utile, il s’appelle le eustress, le côté positif du stress. Et le meilleur exemple lorsqu’il s’agit de méditation concerne la créativité et le réseau par défaut. Le réseau par défaut est la sélection des zones du cerveau qui se mettent en route lorsque vous rêvassez ou que vous pensez à votre avenir. Les gens associent cette partie de leur cerveau avec a) être distrait et b) être négatif.




Mais en réalité ? Le réseau par défaut est aussi celui par lequel, pour beaucoup d’entre nous viennent les meilleures idées – comme pour Albert Einstein ! Laisser notre esprit rêvasser et penser à l’avenir nous en apprend plus sur nous-mêmes et sur ce que nous voulons accomplir.

Ainsi, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !
La bonne nouvelle est que la méditation n’est pas à bannir. Le problème vient de la façon dont elle s’enclenche – par des gens qui prétendent que l’on devrait toujours être dans le moment présent.

La vérité est que le cerveau possède plusieurs fonctionnement différents et nous sommes plus performants lorsque nous sommes capables de choisir ces fonctionnements et de passer de l’un à l’autre selon nos besoins.
Alors nous devons « être dans le moment » lorsque nous donnons une conférence ou que nous passons du temps avec nos amis, mais il n’est pas grave de laisser son esprit penser à notre prochaine balade dans la nature, ou à la prochaine histoire que l’on voudrait écrire.

C’est ici qu’entre en jeu ce qu’on appelle la « méditation productive ». Suggérée par l’écrivain Cal Newport dans son livre « Deep Work », cette forme de méditation signifie se concentrer sur un problème ou sur un effort créatif particulier. Au lieu de ne penser à rien, vous vous concentrez sur quelque chose que vous voulez accomplir.




Et de fait, ce genre de méditation est en accord avec ce que de nouvelles recherches révèlent : nous sommes plus créatifs lorsque nous actionnons le mode par défaut de la rêverie en même temps que celui de la concentration sur le « réseau de contrôle exécutif ». Lorsque vous vous concentrez sur le fait de ne pas être concentré, vous ouvrez la portes à des choses incroyables !

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Les maux que peut traiter l’hypnothérapie sont la douleur, le stress, l’obésité et l’amnésie, entre autres. Les troubles en lien avec l’esprit peuvent ainsi être soulagés, mais l’hypnothérapie traite également des maux fonctionnels.

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Pour savoir comment aménager votre chambre à coucher ou votre salon grâce à la méthode Feng Shui, il faut savoir ce qui se cache derrière ce terme. Le Feng Shui est une discipline spirituelle ancestrale qui utilise un procédé qui influe sur votre espace intérieur...

Découvrez

Découvrez