Apprendre à reconnaître les plantes utiles

Cliquez ici pour voir la version vidéo de l’article

Faut-il vraiment apprendre à reconnaître les plantes sauvages avant chaque promenade? Au-delà du fait qu’il s’agit d’un sujet intéressant, quelques connaissances des végétaux peut aussi sauver des vies.

Il ne s’agit pas uniquement de reconnaître les plantes comestibles, vous allez rarement vous retrouver dans une situation de devoir survivre en milieu sauvage et vous nourrir de ce que la nature vous propose.

Connaître les plantes a une réelle utilité, voici quelques exemples :



Les massettes ou Typha

Également appelée quenouilles, ou roseau des étangs, est l’une des plantes sauvages les plus utile que l’on trouve en milieu naturel. On les trouve au bord de l’eau, dans des zones humides ou marécageuses, près des étangs. Elles poussent en colonies denses. Une fois que vous les aurez identifiées, vous n’allez plus les oublier.

Elles possèdent cinq parties comestibles, mais elles ont toujours été utilisées, à cause de leurs longues feuilles plates, pour la fabrication de paniers et de plateaux de cuisine. Les feuilles peuvent être tissées pour en faire des tapis pour dormir et même des vêtements.

Le côté « peluche » des graines de massettes en fait un des éléments qui permet de facilement identifier cette plante sauvage. Les épis « poilus » qui contiennent les graines s’accrochent en haut des tiges durant toute l’année. Les graines, une fois extraites des épis, sont très utile pour allumer un feu, elles s’enflamment très facilement, et cela peut vous dépanner si vous devez allumer un feu et que vous n’avez pas d’allumettes.



Si vous avez froid, vous pouvez remplir votre veste d’épis de massettes qui deviendra ainsi un véritable manteau d’hiver qui vous réchauffera efficacement et vous sauvera peut-être d’une hypothermie.

Certains attribuent également à cette plante des vertus répulsives contre les insectes. La fumée dégagée par un feu de graines de massettes devrait repousser les insectes et vous permettre de passer une nuit tranquille si vous êtes en pleine nature.

Le Yucca

Avec des feuilles qui ressemblent à des épées aux pointes affûtées, le yucca est facilement reconnaissable. Certaines de ces plantes peuvent être utilisées comme ficelle ou comme des cordes.

Si vous tressez les feuilles de yucca, elle peuvent constituer une corde très solide, c’est la meilleure plante pour constituer des cordes d’une solidité rare. Vous pouvez également en faire de fines ficelles également très solides, en séparant les fibres les plus fines.

Le Yucca peut également permettre la fabrication d’aiguilles et de fil pour des réparations d’urgences. Coupez la pointe d’une feuille de yucca de l’intérieur, et tirez vers le bas jusqu’au milieu. Pliez la de l’autre côté, et vous pourrez extraire quelques fils de la feuille qui restent attachés à l’aiguille au sommet de la feuille.

Vous pourrez ainsi recoudre un vêtement ou toute autre déchirure pour une réparation temporaire.

Les Asclépiades

il s’agit de plantes herbacées vivaces, il en existe plus de 140 espèces. Certaines de ces plantes sont comestibles si l’on sait les préparer. Certains se servent de la sève blanche pour faire disparaître les verrues.



La partie la plus utile de ces plantes est l’épi des graines. Elle est très inflammable, et vous pouvez vous servir d’une simple étincelle pour allumer un feu.

Les asclépiades constituent un excellent isolant presque aussi efficace que le duvet d’oie. Remplissez des sacs en toile avec les graines et glissez vos mains à l’intérieur. Vous constituez ainsi de véritables gants pour vous réchauffer les mains ou les bras.

Il existe de nombreuses variétés de plantes très utiles. L’écorce de bouleau brûle mieux que du papier, même si elle est humide. Remplissez des ampoules avec de la sève de jeunes sapins et vous pourrez les utiliser comme antiseptique pour des coupures superficielles.

Étalez le jus extrait d’ail et d’oignons écrasés sur vous, et vous aurez le parfait répulsif anti insectes, naturel !

Il y a des centaines de moyens d’utiliser les plantes sauvages, alors pourquoi ne pas s’initier un peu et se servir de la nature pour ce qu’elle nous offre de meilleure !

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Rejoignez les millions d’adeptes de l’hypnose

Les maux que peut traiter l’hypnothérapie sont la douleur, le stress, l’obésité et l’amnésie, entre autres. Les troubles en lien avec l’esprit peuvent ainsi être soulagés, mais l’hypnothérapie traite également des maux fonctionnels.

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Le Feng Shui – le secret d’une maison zen

Pour savoir comment aménager votre chambre à coucher ou votre salon grâce à la méthode Feng Shui, il faut savoir ce qui se cache derrière ce terme. Le Feng Shui est une discipline spirituelle ancestrale qui utilise un procédé qui influe sur votre espace intérieur...

Découvrez

Découvrez